Sources d’erreurs dans le calcul des DSP

Nous avons l’honneur de partager avec vous l’article sur les sources d’erreurs dans le calcul des DSP, écrit par Christian LALANNE pour PCB Piezotronics.

Biographie de Christian LALANNE

Il a travaillé comme expert au CEA dans le domaine des vibrations et des chocs mécaniques où il a été à l’origine d’une méthode d’écriture des spécifications s’appuyant sur les spectres de réponse extrême et de dommage par fatigue. Auteur de nombreuses publications, dont une série de cinq volumes, il est actuellement consultant et chargé de cours.

Voici un avant-goût de l’article :

Le calcul d’une densité spectrale de puissance (DSP) à partir d’une vibration aléatoire suppose que le signal accélérométrique traité est stationnaire, soit que ses propriétés statistiques ne varient pas avec le temps.